Mon beau sapin!

Chaque année, c’est la même histoire.

Je ressens toujours le  déchirement entre décorer un sapin de Noël digne d’un magazine, ou le décorer comme lorsque j’étais jeune et que les guirlandes touffues et que les glaçons étaient à la mode. Oui, ces glaçons qui aimaient tant la statique des pantalons de ma grand-mère. Elle était à 1 mètre du sapin et voilà qu’elle venait d’enlever tous les glaçons dans le bas du sapin. On riait. (Il y avait aussi le chat qui ne donnait pas sa place lui non plus en mangeant les glaçons comme si c’était la meilleure bouffe de chat… Finalement, je ne sais pas pourquoi on se donnait autant de trouble pour mettre des glaçons!).

Cette année, j’ai opté pour le sapin digne de mon enfance, avec les grosses guirlandes touffues en or, minus les glaçons de Noël (je sais même plus si ça existe…?). Le sapin est loin d’être digne de figurer dans un magazine, mais à mes yeux d’enfant, il est parfait.

IMG_1876

Ce n’est pas non plus un vrai sapin comme lorsque j’étais jeune avec l’odeur du sapin, mais ma chandelle à l’odeur de pin m’aide à me faire croire qu’il s’agit d’un vrai.

C’est samedi, avec l’aide d’une amie, que nous avons décoré le sapin. Le chum, lui, était notre DJ pour la journée et s’assurait que nous avions toujours de la musique de Noël  en background pour nous mettre dans l’esprit du Temps des fêtes. Avec cette neige qui tombait sur le sol samedi, je dois dire que l’atmosphère était féérique. Plus tard, nous avons arrêté la musique pour écouter un des films classiques de notre jeunesse, Home Alone.

Finalement, pour remercier mon amie d’être venue me donner un coup de main, je lui ai offert un vrai souper de Noël : dinde, patates pilées, carottes, et de la farce.

Chandelles

Et quand elle est repartie à minuit trente, elle est repartie avec son petit plat Tupperware contenant un restant… de dinde.

Nous avions eu un beau réveillon.

Une jetée pour les temps froids!

Quelques semaines passées, par une journée froide, j’ai craqué pour cette jetée.

couverture

Pas une autre, vous dira le Chum. En fait, il m’a pratiquement fait signer un papier légal pour me jurer que je n’en achèterai pas une de plus! J’ai essayé de lui expliquer que les autres jetées dans la maison n’étaient que pour le look, mais en vain…

Peu importe, celle-ci est parfaite! ARCHI-DOUCE, épaisse, fluffy, et assez longue, elle est idéale pour s’installer devant la télé ou encore sur le divan en lisant un bon livre.

Pour le Chum, c’est encore une autre jetée, mais pour moi, c’est un bonheur que je peux aller retirer de mon panier en osier chaque soir, et me laisser réconforter et me réchauffer par celle-ci. Elle est synonyme d’un petit plaisir quotidien qui me fait oublier le froid de l’hiver canadien et les journées ensoleillées plutôt courtes!

couverture plan

Et vous, avez-vous une jetée dans laquelle vous vous emmitouflez?

Rideaux au motif de chevrons

Maize zigzag Curtain-West Elm

OMG. Quand j’ai aperçu ces rideaux sur le site de West Elm, c’est comme si j’avais eu un choc électrique qui m’avait traversé le corps! Je ne sais pas comment vous l’expliquer, sinon qu’en une fraction de seconde, mon corps était envahi de joie!

Sérieusement, comment jolis sont ces rideaux? J’adore le motif et surtout, j’adore la couleur. Ces rideaux restent à mon avis, relativement neutres, mais ont juste assez de « punch » pour égayer n’importe quelle pièce de la maison!

close up zigzag curtain-West Elm

photos: West Elm

J’aime le fait aussi que les onglets pour accrocher les rideaux soient subtilement cachés.

Si vous n’êtes pas friande de cette couleur, sachez que vous avez aussi le choix entre un gris et un bleu marine!

Le retour de ma bûche de bois

Honnêtement, est-ce qu’on peut en finir avec cette bûche de bois?

Ça fait des années que je casse la tête à tout le monde à quel point j’aimerais avoir une bûche de bois comme petite table d’appoint dans le salon ou dans ma chambre (bref, n’importe où, pour autant que j’ai ma bûche!)

Là, il y a l’oncle qui me dit qu’il trouve ridicule de payer pour une bûche de bois et qu’il va aller me scier l’arbre au complet dans la forêt.

Ensuite il y a l’amie qui me dit que la bûche va aussi apporter ses petits amis avec elle dans la maison, voir des araignées et des fourmis.

Finalement, deux ans passés, le Chum et moi avons presque ramené une bûche, que la mer avait amenée dans la cour arrière de mon amie (sa cour arrière est en fait une plage!), mais le Chum la trouvait trop grosse et il était hors de question de la ramener dans la voiture. C’était elle ou moi, et l’idée de marcher pendant des jours (voir des mois!) pour revenir à la maison ne m’intéressait pas trop (moi, la sportive!), alors j’ai laissé la bûche derrière.

(N.B. Le Chum me demande ici de vous dire que la bûche était la grosseur d’une table de cuisine! (OMG, il exagère!) À moins que ça ne soit moi?…)

Évidemment, je savais bien que tôt ou tard la bûche de bois viendrait hanter ma vie à nouveau.

Voilà qu’en allant sur le site de West Elm hier soir, j’ai constaté qu’il y avait un rabais sur les tables d’appoint. Et qu’est-ce que j’ai vu? La bûche!!!

Natural Tree Stump Side Table West Elm

photo: West Elm

bûche de bois West Elm

Oui, elle est revenue! Elle m’attend! Elle crie mon nom!

J’imagine déjà ma nouvelle vie, avec ma bûche, mon chocolat chaud, ma douillette, calée sur le divan en train de lire un bon livre!

Et pas de fourmis ni d’araignées à l’horizon….

Avouez donc qu’elle est jolie?

Après Sarah Richardson, Tommy Smythe

Non, mais c’est quoi la chance que je rencontre Tommy Smythe la même semaine que je rencontre Sarah Richardson? Et pas ensemble? Dans deux villes totalement différentes?

Et c’est quoi la chance qu’en moins de quelques mois, je peux rayer le nom de ces gens (sur ma bucket list) que je rêvais de voir au moins 1 fois dans ma vie?

Oprah Winfrey

Sarah Richardson

Tommy Smythe

J’ai rencontré (le très talentueux) designer Tommy Smythe au Home & Design Show, de passage dans ma région.

Ce que j’ai pensé de lui?

Tommy Smythe 2

Drôle, adorable, format mini, et charmant comme tout. Même dans sa tenue vestimentaire ce jour-là, il maitrisait l’art du mix & match (chemise à carreaux avec cravate à petits pois = combinaison gagnante). Je me suis aussi demandé s’il portait un veston Smythe (compagnie très réputée et courue par les stars, qui appartient à sa sœur), mais malheureusement je n’ai pas eu la chance de lui poser la question.

Tommy offrait une conférence sur comment créer un environnement personnalisé chez soi. Appuyée par des photos, j’ai trouvé sa conférence très intéressante, et suite à celle-ci, j’ai noté quelques idées que j’aimerais bien mettre en application chez nous… à un moment donné.

Tommy Smythe seminar

Si seulement maintenant j’avais la moitié du talent de Tommy dans l’art du mix & match et que j’avais son courage d’essayer de nouvelles choses hors de ma zone de confort (et de celle du Chum) en matière de décoration!

Bienvenue, Taylor le semi-plafonnier!

bye bye vieux luminaire laid

Hier, c’était jour de joie chez nous. Bye bye vieux luminaire laideron dans notre entrée !

Bienvenue, Taylor le semi-plafonnier! (oui, c’est ça le nom!)

Puisque nous avions commandé « Taylor » il y a environ 3 semaines via le site de Pottery Barn, pas besoin de vous dire que j’étais un peu très nerveuse lorsque nous avons reçu la boîte à la maison. Et s’il n’était pas beau? Et si la vitre du demi-plafonnier avait brisé dans la poste? Mais tout était parfait!

Le seul détail qui m’a un peu surprise quand j’ai ouvert la boîte, ç’a été la couleur du luminaire. Sur la photo du site, il est vraiment de couleur bronze, mais vraiment, je dirais qu’il est plutôt bronze-brun vraiment foncé. Cela correspond encore mieux à nos besoins!

Voici le résultat une fois installé :

Taylor le demi-plafonnier

J’ADORE!

Et vous, vous arrive-t-il de commander des accessoires déco sur Internet sans même les avoir vus en magasin?

Feeling hot!

OMG! Un « door stopper » en forme de crème glaçée!

Non, mais est-ce qu’il a fait assez chaud la semaine dernière?

Et humide vous dites? Parlez-en à mes cheveux.

Il faisait tellement chaud que même l’air conditionné chez nous commençait à suer!

En fait, le chum et moi avons même eu peur que Georgiana (le nom donné à notre air conditionné) eût suffoqué de chaleur et qu’elle fût prête à nous abandonner, mais je crois qu’elle a ressuscité parce qu’elle fonctionne à nouveau! Tellement contente!

Cette vague de chaleur n’aura toutefois pas été que du négatif. Loin de là. Cela aura aussi été une bonne excuse occasion pour manger de la crème glacée… sans culpabilité (faut bien qu’une fille se trouve des moyens pour se rafraîchir)!

Et parlant de crème glacée, ce « door stopper », sous forme de cornet de crème glacée, je le veux!!!!!

Encore un autre produit rigolo de la compagnie Fred & Friends, vu chez Amazon!

Nouveau luminaire dans notre entrée

Je me sens comme une enfant qui n’en peut plus d’aller à la poste pour voir si elle a reçu une lettre du Père Noël. Dans mon cas, c’est plutôt un nouveau luminaire pour notre entrée que Le Chum a commandé via Internet et que nous attendons dans la poste d’ici la fin de la semaine.

Ça fait des mois et des mois que Le Chum et moi cherchons pour un luminaire dans notre entrée. On est allés dans toutes les boutiques de la région, mais nous n’avons rien trouvé qui correspondait à nos goûts, et qui répondait à nos nombreux critères.

Finalement, c’est en allant fouiner sur mes sites préférés de boutiques déco que nous avons finalement trouvé un luminaire! Finalement! Alléluia!!! Celui-ci provient de Pottery Barn.

Taylor semi flushmount Pottery Barn

Maintenant, je me croise les doigts et j’espère de tout mon cœur qu’une fois le luminaire arrivé à destination, il nous plaira et qu’il ira bien dans notre entrée. Autant je trouve hyper pratique de pouvoir commander sur Internet, autant cela me stresse puisque l’article convoité est toujours beau sur le site, et j’ai toujours peur qu’en le déballant, je le trouve moche! Je pense toutefois qu’on ne sera pas déçu!

J’espère aussi que le luminaire répondra à nos critères. Notre entrée étant relativement spacieuse (enfin, pour un condo), ça nous prenait un assez gros luminaire, mais pas trop long pour venir obstruer la porte de notre garde-robe d’entrée.

Autre problème : L’espace rectangulaire. Notre entrée est rectangulaire, notre toile sur le mur et le meuble d’entrée sont rectangulaires, ainsi que la porte du garde-robe et de la salle de bain. Visuellement, ça commence à ressembler d’une boîte à chaussures. Pour  tenter de briser cette configuration, nous avons donc opté pour un semi-plafonnier circulaire.

Tellement hâte de le recevoir, de l’installer, et de prendre des photos pour vous le montrer!

L’Art de décorer avec style et bon goût

Décorer avec style et goût, ça l’air si simple pour mon amie Miss H.

Bon, c’est vrai que de voir la mer à perte de vue partout dans n’importe quelle fenêtre de la maison ajoute certainement déjà un cachet (oui, le rêve de plusieurs!), mais n’empêche, Miss H a du goût pour décorer.

Partout, ici et là, chez elle, il y a des petites touches de vie, d’histoire, et des accessoires déco, à la fois jolis et pratiques.

Lors de ma dernière visite chez mon amie, j’ai d’ailleurs craqué pour son porte-crayon (et ses crayons verts!) :

J’adore l’idée d’avoir des crayons d’une même couleur. Je compte bien reprendre cette idée chez nous!

Et j’aime bien aussi que son porte-crayon en métal, ait été déposé sur une petite table en miroir. Ça ajoute du punch, à ce petit coin dans le salon!

I will survive!

Ce que j’ai rigolé en voyant ce pot à plante!

Pot I will survive-Fab

En fait, j’ai ri fort, toute seule, attendant mon tour à un feu de circulation pour traverser à pied et tout d’un coup, je suis revenue à la réalité et je me suis souvenue qu’il avait des gens autour de moi et que ça y est, les gens pensaient que j’étais folle. Comble de malheur, la fille n’a pas le pouce vert et maintenant elle est… folle!

J’ai aussi pensé à mon amie Miss J, qui jusqu’à tout récemment avait une plante (qui aurait pu être magnifique, mais était déprimée, je crois,-elle avait toujours les feuilles vers le bas), mais la pauvre (plante), était toujours assoiffée. Si la plante avait pu lui parler elle lui aurait sûrement crié quelque chose comme  « J’ai soif, donne-moi de l’attention pauvre conne, tu ne vois pas que je meurs un peu plus chaque jour par ta propre faute ».

Peut-être que si la plante avait eu beau pot comme celui-ci aussi, elle aurait été moins déprimée, et plus heureuse, et aurait dansé sur les airs de la chanson de Gloria Gaynor, I will survive…

Après tout, là où il y a de la vie, il y a de l’espoir!

%d blogueurs aiment cette page :